Side Menu

 

icone-twitter     icone-facebook     icone-google+     icone-linkedin

 

Séminaire de cohésion

Cas client : séminaire de cohésion et team building

Pour une des principales banques français, Meltis a organisé un séminaire de cohésion composé de divers ateliers et team buildings.

Le contexte est le suivant : nouveau manager, nouvelle organisation, nouveaux équipiers dans l’équipe, nouveaux challenges… l’idée est d’accélérer le processus d’intégration et d’alignement des collaborateurs. 40 cadres et non cadres vont participer à deux jours et demi de séminaire de cohésion dans un superbe château de l’Oise.

 

1er jour : arrivée et formation par le détour

Le 1er jour c’est l’arrivée des participants. Après un diner convivial, ils se rendent  en plénière pour participer à une session de formation par le détour. Un illusionniste vient leur faire la démonstration qu’il ne faut pas toujours croire ce que notre cerveau croit voir. Les autoroutes de la pensée sont des pièges. Il s’agit d’apprendre à les repérer, les identifier et en sortir. Fortement impactés, les participants participent à cet atelier et se mettent dans une situation d’écoute, de découverte et de participation pour le reste du séminaire

 

2è jour : Découverte du DISC

Le 2ème jour du séminaire de cohésion, les participants travaillent à la découverte du DISC (couleurs – Insight). Grâce à cet outil, ils comprennent les différences comportementales qui jusqu’alors pouvaient les éloigner, voire les agacer. Ils apprennent à mieux se comprendre. Bref, ils améliorent rapidement leur efficacité collective.
L’après-midi, ce travail est renforcé par un team building extérieur et «gentiment» sportif.

 

3è jour : atelier d’alignement

Le 3ème jour, le groupe participe à un atelier d’alignement. Ils travaillent sur la carte ADN  de l’équipe. Quelles sont leurs implications respectives ? Leurs droits ? Leurs devoirs ? Leurs attendus et leurs contrats de services?
Enfin le séminaire touche à sa fin, et après deux heures de team building porteur de sens sur l’imbrication des valeurs ajoutées et des responsabilités dans le groupe, leur directeur général termine par une  conclusion très stimulante.