Side Menu

 

icone-twitter     icone-facebook     icone-google+     icone-linkedin

 

Un optimisme en baisse chez les cadres

 Cadre Emploi en partenariat avec l’IFOP, a publié sa nouvelle édition du baromètre « Le regard des cadres sur la situation de l’emploi ». 

Businessman

Il est révélé que de manière générale, les cadres sont assez pessimistes en ce qui concerne l’avenir. En effet, seulement 1 salarié sur 5 se dit être optimiste en ce qui concerne le contexte économique et social et en parallèle, pour ce qui est du marché de l’emploi. Paradoxalement, 65% d’entre eux sont optimistes sur la stabilité de leur emploi ou sur le fait de trouver un travail pour les personnes en recherche d’emploi.

En moyenne, 76% des personnes en poste se disent « heureux au travail » contre 80% en mai 2013 lors du précédent baromètre. Cette baisse peut expliquer le fait que pour cette nouvelle édition, « l’heure est au changement ». Près d’un tiers des répondants voient pour leur avenir un changement de secteur d’activité (34%), un changement de métier (32%) ou encore un changement d’entreprise pour près de 40% d’entre eux.

On note un certain engouement pour la formation. Effectivement, 60% des sondés souhaitent poursuivre une formation dans le but d’obtenir de nouvelles compétences dans leur domaine d’activité. Parallèlement un tiers des personnes interrogées aimeraient suivre une formation en vu de changer de domaine d’activité.

Une personne sur quatre déclare vouloir changer de région pour l’année en cours. Les trois régions jugées les plus attractives sont en première position la région Ile-de-France pour 18%, la région Rhône-Alpes pour 16% des sondés et enfin celle de Provence-Alpes-Côte d’Azur pour 14% des répondants. Les deux dernières régions attirent plus d’actifs dits « séniors » (plus de 50 ans), contrairement à la région Ile-de-France qui est la plus attractive pour les jeunes actifs (moins de 35 ans).

 

– Méthodologie –

Echantillon : Echantillon de 1000 personnes, représentatif de la population cadre sous contrat de droit privé.

La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, niveau de diplôme, secteur d’activité, région) après stratification par taille d’entreprise, région et catégorie d’agglomération.

Mode de recueil : Les interviews ont été réalisées en ligne (Computer Assisted Web Interviewing).

Dates de terrain : Du 5 au 13 février 2014

 

Source : Cadremploi