Side Menu

 

icone-twitter     icone-facebook     icone-google+     icone-linkedin

 

Tomber malade le lundi…?

Une étude de Mercer a fait paraître que, étrangement, les arrêts-maladie sont bien plus fréquents en début de semaine. En effet, de la moitié des arrêts-maladie débute entre le lundi et le mardi, dont 28% qui commenceraient le lundi.

 

Ce constat est d’autant plus surprenant lorsque l’on observe que les arrêts-maladie en fin de semaine sont beaucoup plus rares : 12% débutent le vendredi, et 7% le samedi. Il y aurait davantage de cas de maladie suite au weekend.

 

Sick man

 Si on s’intéresse en particulier aux arrêts pour accident, soit ceux qui sont consécutifs à des accidents ou maladies liés à la vie professionnelle, la répartition est plutôt opposée : les arrêts pour accidents débutent plutôt rarement le lundi à hauteur de 10%, en comparaison avec le reste de la semaine où les arrêts débutent de manière plutôt homogène, à savoir entre 17% et 20% entre le mardi et le vendredi. Les arrêts courts se concentrent autour du week-end avec 29.7% des arrêts d’un jour débutant le vendredi, et près de 70% des arrêts de 2 à 5 jours débutant entre le lundi et le mardi.  

 

Entre homme et femme, la différence de répartition des arrêts maladie très faible, et donc peu significative. Pas non plus de différences entre les différents secteurs économiques, où la répartition est quasiment identique concernant les jours où débutent les arrêts-maladie. Il a ainsi peu de distinctions observables.

 

Source : Baromètre Prévoyance Mercer (13ème édition)

Méthodologie : Etude réalisée à partir des absences pour accident ou maladie sur un échantillon de plus de 500 000 individus couverts par le régime complémentaire Frais de Santé.