Side Menu

 

icone-twitter     icone-facebook     icone-google+     icone-linkedin

 

Rôle du facilitateur

Bandeau images séminaires

Faire appel à un facilitateur pour animer un séminaire est une garantie de résultats concrets et rapides. Contrairement à un consultant ou  à un expert, dont on attend qu’il maîtrise le sujet de la réunion, le facilitateur (parfois appelé Monsieur Loyal) ne maîtrise pas le contenu de la réunion.

Ses connaissances sur le sujet sont générales, mais son rôle est avant tout

  • de faire avancer les débats en gardant une neutralité bienveillante,
  • de gérer le temps et le tour de parole,
  • de faire en sorte que le séminaire soit fluide et productif.

C’est le coach du séminaire !

 

Les qualités d’un bon Monsieur Loyal

Un bon facilitateur doit posséder des qualités relationnelles et des compétences spécifiques. Évidemment, il doit être à l’aise devant un public et avoir une vraie présence scénique. On trouve ainsi de nombreux journalistes et acteurs qui jouent ce rôle de Monsieur Loyal.

Le facilitateur sait s’adapter au public et au contexte pour utiliser l’humour quand c’est pertinent tout en gardant une attitude sérieuse et professionnelle. Il sera vigilant à gérer le temps de façon précise, souvent à la minute près, de recadrer les débats, gérer les allers-retours avec le public, parfois aidé d’outils interactifs tels que les boitiers de vote.

C’est un savant mélange entre douceur et fermeté !

 

Le facilitateur d’ateliers de travail

Le facilitateur peut également avoir à animer des ateliers de travail. Au-delà des compétences relationnelles, le facilitateur est ici force de proposition sur le processus. Il assure la participation active du public, en plénière ou réparti en sous-groupes. Dans un cadre propice à la communication, il laisse la responsabilité du contenu au client mais propose des méthodologies de travail pour faire émerger les idées.

Son rôle est essentiel quand les membres du groupe ont  des difficultés à travailler ensemble, pour des raisons relationnelles ou à cause de la complexité du sujet. Le facilitateur devra ici faire preuve de créativité pour trouver dans sa boite à outils le processus qui démêlera la situation !

 

La préparation avec le facilitateur

La réussite de l’intervention d’un facilitateur se situe souvent dans la préparation du séminaire. Il convient de définir le rôle de chacun et notamment le sien :

  • Doit-il simplement « passer les plats » ou a-t-il un rôle actif dans le débat ?
  • Est-il également responsable des processus de travail ?
  • Fait-il l’introduction ? La conclusion ?
  • Doit-il porter des messages spécifiques ?
  • Comment doit-il gérer les interactions avec le public ?

Les facilitateurs Meltis sont des professionnels rompus à l’animation de séminaires à fort enjeux, capables d’en assurer le succès en toute fluidité.