Side Menu

 

icone-twitter     icone-facebook     icone-google+     icone-linkedin

 

Myers Briggs Type Indicator (MBTI)

 

Sur les bases des travaux en psychologie analytique de Carl Gustav Jung, le MBTI est un outil d’évaluation psychologique. Il a été mis en lumière par Isabel Briggs Myers et sa mère, Katherine Cool Briggs en 1962.

 

Cette matrice sert d’outil aux identifications des domaines psychologiques dominants dans un contexte de management, ou dans le cadre de relations interpersonnelles.

Le test MBTI s’articule autour de 4 axes de réflexion : l’orientation de l’énergie, la manière de recueillir l’information, la prise de décision et le mode de vie idéal. Par ces axes de développement, l’individu testé dévoile sa personnalité qui se raccordera aux 16 profils types qui découlent de cette étude.

 

 

La méthode MBTI en 4 dimensions

 

Le test MBTI vise à déterminer quelle est la fonction dominante et la fonction auxiliaire de l’individu testé. Il se construit selon 4 axes :

  • L’orientation de l’énergie. Deux profils types : introversion (I) et extraversion (E).
  • Le recueil de l’information: La sensation (S) c’est préférer recueillir des faits concrets. Et l’intuition (N) c’est s’attacher aux nouvelles possibilités.
  • La prise de décision. Soit basé sur la pensée (T) (donc la logique et de la manière la plus rationnelle possible) ou sur les sentiments (F) (la décision se prend essentiellement sur des valeurs personnelles).
  • Le mode de vie idéal. Jugement (J) ou perception (P). Soit on préfère un fonctionnement rangé, organisé soit un mode de fonctionnement plus souple.

 

 

Les 16 types de personnalités de la méthode MBTI

Les 4 dimensions du test déterminent vers quel type de MBTI tend l’individu. Ces qualités engendrent 16 combinaisons possibles, 16 types de personnalités vers lesquelles se tournent les individus.