Side Menu

 

icone-twitter     icone-facebook     icone-google+     icone-linkedin

 

Les risques psychosociaux en entreprise

En Europe, 28% des salariés pensent que leur bien-être psychologique est exposé à des risques psychosociaux à cause de leur travail. La cause principale, selon eux, est une charge de travail trop importante et répartie sur des délais intenables. Pour 14% des salariés ayant souffert de troubles de la santé dus à leurs conditions travail, la dépression et les crises d’angoisse en  ont été l’aboutissement.

 

Stress au travail

Les autres causes facteurs de risques psychosociaux cités par les salariés sont le manque de sécurité de l’emploi,  les horaires peu compatibles avec leur vie sociale, ainsi que les horaires rigides.

 

 L’exposition à de tels facteurs de risques psychosociaux peut engendrer un climat de stress chez les employés, ce qui mène à des performances médiocres au travail. Si ce climat se prolonge sur le long terme, le risque de dégradation de la santé devient alors réel. Même une exposition courte aux facteurs de risques psychosociaux peut provoquer des réactions telles que des insomnies, un comportement lunatique, où de la fatigue et des maux de tête et d’estomac.

 

En Europe le coût du stress au travail  est de 20 millions d’euros par an dans les quinze premières puissances européennes en 2002. En 2013, ce coût a grimpé à 617 millions d’euros.  Ce montant est le total calculé à partir de l’absentéisme au travail qui coûte 272 millions d’euros, ainsi que la perte de productivité (242 millions d’euros), aux soins de santé  (63 million d’euros), et aux prestations sociales (39 million sd’euros).

 

Méthodologie :

L’EU-Osha publie une synthèse d’études européennes sur le coût des risques psychosociaux ménée sur les pays européen depuis l’année 1996.

 Source : « Calculating the cost of work-related stress and psychosocial risks » par European Agency for Safety and Health at Work.