Side Menu

 

icone-twitter     icone-facebook     icone-google+     icone-linkedin

 

Les PME face au contexte de crise

PME et PMIMalgré le souhait principal d’arriver à mieux orchestrer les dépenses, les PME n’osent pas recourir aux dispositifs fiscaux mis en place par le Gouvernement : le crédit d’impôt compétitivité emploi (CICE) et le Crédit d’Impôt visent pourtant à améliorer leur compétitivité.

En réalité, l’étude CSA pour ALMA CG révèle une mauvaise compréhension de ces dispositifs jugés trop complexes, qui obligent la majorité des PME à se tourner vers d’autres solutions :

Quelles résolutions pour l’avenir des PME ?

Selon l’étude, les dirigeants des PME sont inquiets de l’avenir de leur secteur ainsi que de l’activité de leur entreprise. Malgré ce contexte difficile, les PME font globalement preuve de persévérance et comptent mettre en place les stratégies suivantes :

  • La conquête de nouveaux marchés et de nouveaux clients
  • L’optimisation des coûts et des charges
  • La fidélisation des clients

Compte tenu de ces choix, les PME sont surtout motivées par une amélioration de leur rentabilité, de leur image et de leur compétitivité… Mais sur quelle stratégie tablent-elles le plus ?

La démarche d’optimisation des coûts par les PME

En France, près de trois quarts des PME ont privilégié la démarche d’optimisation des coûts et principalement sur :

  • Les coûts sociaux (76%)
  • Et les achats, frais de fonctionnement et informatique (60%)

L’objectif étant de réaliser des économies (une moyenne de plus de 80 000€ réalisée en 2012) pour pouvoir les réinvestir en outil de production (41%), pour les remboursements des dettes (34%), en R&D (33%) et marketing (25%)…

Étude de CSA pour ALMA CG des PME françaises :

http://www.csa-fr.com/multimedia/data/sondages/data2013/opi20130618-barometre-csa-alma-des-pme-2013.pdf