Side Menu

 

icone-twitter     icone-facebook     icone-google+     icone-linkedin

 

Les nouveaux rôles du manager

 

La stature du manager nouvellement nommé ou du leader expérimenté offre une posture valorisante mais impute également des « devoirs » : de nouveaux comportements à adopter et adaptés à sa mission de pilotage et d’animation d’équipe.

L’évolution des pratiques en entreprises (agilité, transversalité…) fait émerger de nouveaux rôles pour le manager qui doit partager son temps entre ses missions opérationnelles, organisationnelles et de gestion de l’Humain.

 

 

Un manager répond en premier lieu à des rôles organisationnels

 

Concurrence forte, nouveaux modes de communication, nouvelle façon de travailler en mode projet, le manager se présente en facilitateur de process pour viser l’amélioration continue. Ainsi auprès de ses équipes et au quotidien il  doit :

 

  • Anticiper les risques, les tendances, les opportunités, etc. Le manager doit mettre en place des outils de veille pour se tenir au courant des mouvements de son secteur.

 

  • Décider, faire des choix stratégiques et/ou tactiques. Les éléments de veille en trame de fond, le manager peut ainsi décider des démarches à mettre en pratique.

 

  • Organiser les priorités, au regard des normes. Le temps, la hiérarchie des actions, l’environnement, les législations, plusieurs facteurs sont pris en compte dans la démarche organisationnelle du manager.

 

  • Performer grâce à certains leviers. Le changement, l’innovation, la qualité, sont autant de leviers qui permettent de dynamiser, booster l’implication des salariés dans les objectifs à atteindre.

 

 

Un manager agile est essentiellement tourné vers le facteur Humain

 

Au-delà de l’aspect purement organisationnel, le principal défi du manager et de faire-faire et de gérer son équipe et les personnalités qui la compose.

Il est la charnière entre la vision stratégique de de la direction et le déploiement opérationnel. Le manager est en charge de transmettre la vision et de lui donner corps sur le terrain

Il doit ainsi :

 

  • Animer les Ressources Humaines. Le manager endosse parfois le rôle de RH. Il peut recruter, former, coacher, évaluer, recadrer, collaborer et faire collaborer son équipe. Il dynamise les relations internes au groupe qu’il manage.

 

  • Communiquer. Pour dynamiser et s’intégrer aux relations internes de son équipe, le manager écoute chacun de ses salariés, il leur tend une oreille attentive. Il s’inscrit également dans une démarche de feedback actif et constructif pour faire avancer les individus et l’équipe.

 

  • Résoudre les conflits et les tensions qui ont tendance à s’infiltrer dans les groupes. Le manager doit maintenir ou rétablir la communication pour éviter que le stress ne vienne entamer le moral du groupe.

 

  • Piloter et animer les équipes pour atteindre les objectifs. C’est-à-dire, superviser (donner les ordres et vérifier que les objectifs soient respectés), maîtriser (tenir correctement les rênes et mener la danse) mais aussi enfin diriger par le sens et la vision (montrer aux salariés la destination à atteindre, point par point), réguler les responsabilités au sein de l’équipe