Side Menu

 

icone-twitter     icone-facebook     icone-google+     icone-linkedin

 

Les meilleures RH font les meilleures entreprises !

Selon une étude du Boston Consulting Group,  les entreprises les plus performantes sont  également celles qui ont les services RH les plus efficaces. A l’inverse, les moins bonnes entreprises enregistrent également des dysfonctionnements et des lacunes dans la gestion de leurs ressources humaines. Trois axes centraux distinguent les fonctions RH d’excellence : la connexion, la priorisation et l’impact.

 

Front view portrait of businesswoman smiling with arms crossed

La connexion des fonctions RH est un facteur clé de réussite : toutes les parties prenantes de l’entreprise doivent être intégrées dans le cercle de connexion des RH. Au-delà du cercle interne, la gestion des ressources humaines doit s’étendre à la relation aux fournisseurs, et aux forces de travail contingentes. En interne, un décalage persiste toujours entre les attentes des opérationnels et les prestations RH pour 40% des managers.

 

Prioriser est le second facteur clé de l’efficacité de la fonction RH. La gestion de ressources humaines doit être pilotée de manière analytique. Prendre en considération les données du Big Data, et des indicateurs sophistiqués afin d’affiner sa stratégie RH, voilà ce qui peut faire la différence. 40% des indicateurs suivis ne  mènent pas à la prise de décision.

 

Avoir plus d’impact en développant le leadership, les talents et la culture d’entreprise est un enjeu crucial dans une bonne stratégie RH.  Ces thématiques, au cœur des transformations des modèles économiques et des mutations digitales, doivent être au mieux centrales et au moins présentes dans les stratégies ambitieuses des fonctions RH.

 

Méthodologie : l’enquête a été menée auprès de plus de 3500 décideurs RH et managers opérationnels dans plus de 100 pays.          

Source : Creating People Advantage – 8ème  édition – Boston Consulting Group