Side Menu

 

icone-twitter     icone-facebook     icone-google+     icone-linkedin

 

Les employeurs idéaux en 2014

Le cabinet international Universum a publié son célèbre classement annuel du « top des employeurs idéaux » pour les étudiants français.  L’étude a été menée d’octobre à février 2014 auprès de 36 762 étudiants de niveau master et diplômés très prochainement. Manager

Pour cette édition 2014 « on reprend les même et on recommence » pour le top 5 de la filière Commerce/Management qui reste inchangé par rapport à 2013. Le groupe LVMH conserve sa position de leader, le groupe l’Oréal reste second suivi du moteur de recherche Google, Apple et Canal + en cinquième position. Pour les ingénieurs, Airbus Group conserve sa place au top du classement, suivi de Google. Thalès passe troisième, détrônant Dassault Aviation qui devient alors quatrième du classement et Safran atteint la cinquième position devant EDF.

Au-delà du classement des « meilleurs employeurs », Universum a poussé plus loin son enquête, et a interrogé les étudiants sur leurs perspectives de carrières, et l’image qu’ils se font des employeurs.

69% des étudiants interrogés sont plutôt favorables au fait de recevoir des informations de la part des employeurs sur Facebook.

Les critères d’attractivité d’un employeur divergent selon la filière interrogée.  En effet, si pour les personnes issues d’une école de commerce/management il s’agit de l’évolution du salaire qui est le plus important, suivi du réseau professionnel, les ingénieurs sont d’avis à ce que l’ambiance et l’environnement au travail soient « bons » en premier. Ils s’accordent sur le troisième critère qui est « un travail ambitieux et challengeant ».

Le principal objectif de carrière est commun aux deux filières : savoir mêler vie privée et vie professionnelle. En seconde position, tandis que les ingénieurs ont des ambitions philanthropiques, les futurs diplômés des écoles de commerce pensent à une mobilité à l’international. Cependant, à la question « Souhaitez vous démarrer votre carrière à l’étranger » un écart de 5 point seulement les sépare puisque 89% des étudiants dans le commerce sont favorables contre 84% des étudiants ingénieurs.

Pour ce qui est des prétentions salariales, les hommes sont plus ambitieux que les femmes les deux filières confondus et atteignent les 37k€ annuels. Pour les femmes, plus timides, 1200€ brut annuels séparent les étudiantes des écoles de commerces/management aux femmes ingénieurs qui espèrent atteindre environ 34k€ sur l’année.