Side Menu

 

icone-twitter     icone-facebook     icone-google+     icone-linkedin

 

Les critères influant sur le niveau de salaire cadres

Pour un poste aux fonctions similaires, le niveau de rémunération d’un cadre peut sensiblement diverger. Selon une étude de l’Apec, les critères tels que le lieu du poste, la taille de l’entreprise et le niveau d’expérience font la différence au niveau des salaires proposés.

 

Business, Unterschrift 02

Le niveau d’expérience de la personne à recruter est le principal discriminant en ce qui concerne le niveau des salaires. En effet, les rémunérations annuelles brutes différent selon la cible visée : les offres destinées aux jeunes cadres sont globalement moins bien rémunérées. Si la fourchette de salaire pour jeunes diplômés s’étend de 26 à 48 k€, celle des cadres confirmés se situe entre 29 et 60 k€. Le salaire médian s’élève à 35 k€ pour un jeune diplômé, alors que pour les cadres confirmés il s’élève à 40 k€.

 

Toutefois, on note que les jeunes cadres sont avantagés au niveau du volume d’offres d’emploi leur étant destinées. La tendance sur le marché de l’emploi est au recrutement de jeunes cadres avec un niveau d’expérience inférieur ou égal à 6 ans.

 

Le lieu de la profession est également déterminant quant à la rémunération. En effet, les écarts de salaire sont assez importants : la rémunération annuelle brute pour les offres en province vont de 27 à 52 k€, alors qu’en Île-de-France elles se situent entre 29 et 59 k€. La fourchette est encore plus élevée dans les DOM-TOM et à l’étranger avec des rémunérations annuelles brutes comprises entre 34 et 80 k€ l’année.

 

 Source : Etude sur les salaires dans les fonctions cadres de l’Apec

 

Méthodologie : Etude réalisée à partir des salaires des offres d’emploi de fonctions cadres postées sur le site de l’Apec, entre 2012 et 2014.