Side Menu

 

icone-twitter     icone-facebook     icone-google+     icone-linkedin

 

L’e-recrutement : le digital au service des RH

A l’ère du « tout digital » et des réseaux sociaux, les méthodes de recrutement ont profondément été modifiées, et prennent désormais en considération un canal de diffusion devenu essentiel : Internet.

En effet, du simple envoi de candidature jusqu’à l’étape de l’entretien, Internet joue un rôle majeur dans le processus de recrutement. Les recruteurs n’attendent plus de simples réponses à une candidature mais sont dans une démarche proactive.

De nombreux outils se sont développés afin « d’aider » les recruteurs et les accompagnent à chaque étape du processus de recrutement.

Trouver un CV à son pied

Les jobboards tel que Monster, les sites de recrutement dédiés, puis l’apparition des réseaux sociaux professionnels tels que LinkedIn  ou Viadeo jouent un rôle majeur dans la démarche de l’e-recruting. 

En ce qui concerne les sites de recrutement dédiés, certains ont des particularités plutôt intéressantes. Géojobs par exemple, se propose de trouver des offres grâce au principe de géolocalisation : ainsi des CDI, CDD, stages etc. peuvent être proposés en fonction de son adresse postale.

Pour ce qui est de la forme du CV, le « CV papier classique » est  presque mort… L’envoi « classique » de sa candidature passe désormais par un document déposé sur une CV thèque ou envoyé par email. Cependant, on voit l’émergence d’autres formes de CV : Le CV interactif proposé par le site «Aliaz, moi version web » ou le CV vidéo simplement posté sur Youtube, qui font fureur auprès des recruteurs.

Pour ce qui est des réseaux sociaux type Facebook et Twitter, ceux-ci sont utilisés dans une moindre mesure, puisque seulement 26% des recruteurs disent les consulter pour sélectionner les candidats. En revanche, ils s’en servent pour valider une candidature ayant retenu l’attention : la vérification de l’identité numérique des employés est une pratique de plus en plus répandue, en tapant le nom dans le moteur de recherche et en regardant les pages des candidats sur les réseaux sociaux, avec leurs photos notamment, ce qui peut donner un aperçu de leur personnalité.

Entretien, téléphonique, physique, skypique ?

L’utilisation d‘outils de video-conférence comme Skype devient une étape de plus en plus utilisée entre l’entretien téléphonique et l’entretien physique. En effet : ils permettent d’avoir une meilleur vision du candidat qu’un simple entretien téléphonique et de faire un second « balayage » avant de faire venir le candidat pour un entretien en face à face.

Enfin, il est important de préciser que si « l’ère du 2.0 » est un enjeu majeur du point de vue des recruteurs, la cible de population touchée est surtout constituée d’internautes de moins de 35  ans de type cadres ou professions libérales d’après l’étude précontact et opinion way. C’est pourquoi le recrutement « classique » a bel et bien toujours sa place pour le moment, cependant négliger les outils qu’offre Internet c’est également ne pas saisir toutes les opportunités !

 

Sources : http://fr.scribd.com/doc/141647708/Infographie-Opensourcing