Side Menu

 

icone-twitter     icone-facebook     icone-google+     icone-linkedin

 

Le Manifeste agile

 Le Manifeste Agile prend sa source dans la philosophie. Il illustre les changements soulevés par l’agilité selon 4 principes : mettre en avant les individus, rendre les actions opérationnelles, il prône la négociation contractuelle entre les deux partis et chercher à s’adapter au changement.

De nombreuses entreprises comme Poult ou encore La Redoute on choisi de faire confiance à ce procédé de l’agilité.

 

Les 4 principes du Manifeste agile

Le Manifeste propose 4 principes clés et valorisations à prendre en compte dans le développement des logiciels, donc dans le développement de la stratégie agile.

  • D’abord, il s’agit de prioriser les individus et leurs interactions sur les outils de développement.
  • Ensuite, les logiciels opérationnels sont plus performants qu’une documentation exhaustive.
  • La collaboration avec les clients a un meilleur impact que la négociation contractuelle.
  • Pour finir, l’adaptation au changement prend le pas sur le suivi d’un plan initialement défini. Attention, cela ne signifie pas qu’un projet Agile fonctionne sans programme, sans outil et sans contrat !

Le Manifeste Agile régit les idées principales de ce qu’est l’Agilité. La simplicité, l’attention, le changement, la motivation, l’entreprise agile est synonyme de bien des mots.

 

Poult ou encore La Redoute : les entreprises sont nombreuses à adopter le management agile

Les entreprises basées sur les préceptes du manifeste agile sont nombreuses. Pour autant, toutes ne choisissent pas de creuser les mêmes problématiques de l’agilité. Elles n’ont pas les mêmes objectifs et ne s’orientent pas vers une seule vision.

L’agilité de La Redoute s’entrevoit dans sa nouvelle conception du recrutement. Imputée par Emilie Martens, alors fraîchement diplômée, cette méthode de recrutement est quasi exclusivement basée sur les médias sociaux et la technologie (SMS, réseaux sociaux professionnels et personnels).

D’autres entreprises comme l’usine familiale Poult choisissent l’agilité comme mode de management. Carlos Verkaeren, PDG de la PME décidait en 2007 de supprimer une partie de la hiérarchie au sein de l’usine. Ainsi, les salariés ont un pouvoir de décision et les informations circulent plus rapidement et dans de meilleures conditions. Chaque salarié développe ainsi des compétences en matière de management.