Side Menu

 

icone-twitter     icone-facebook     icone-google+     icone-linkedin

 

Le climat social : facteur de satisfaction au travail ?

Change pollution with green environmentDans un contexte de crise, le climat social semble souvent préoccupant au sein des entreprises françaises.

Stress et sentiment d’anxiété aboutissent de plus en plus à un désinvestissement de la part des salariés. Difficile de maintenir de bons liens sociaux en entreprise dans ces cas-là!

Alors comment détecter ces aléas ? Non seulement ils risqueraient de démotiver les salariés mais en plus ils peuvent impacter sur la performance de l’entreprise.

Climat social : confiance, motivation et investissement des salariés

Observer le climat social en entreprise permet d’appréhender certains risques : démotivation des salariés, désengagement…

Par exemple en ressources humaines, on peut penser aux facteurs qui influent sur la confiance des salariés envers leur direction.

Cette confiance dépend de la satisfaction ressentie par les salariés, de leur bien-être au travail, et des projets qui les engagent : formations professionnelles, gestion des carrières, niveaux de rémunération…

Quel outil  pour mesurer le climat social en entreprise ?

Un an de R&D a permis à BVA de présenter son modèle d’analyse du climat social : B.E.S.T (Bien-Etre et Satisfaction au Travail). Il évalue et donne des précisions sur la satisfaction des salariés au travail à l’aide des sous indicateurs suivant :

•    le contenu du travail
•    les relations avec les collègues
•    le management
•    la pression
•    le lien à l’entreprise

Un test de cet outil a été effectué pour une étude auprès de salariés français travaillant dans les entreprises de plus de 200 effectifs. 2 200 interviews ont pu être menées dans les principaux secteurs d’activités : BTP, Commerce, Services, Industrie, Secteur public.

Sur une échelle de 1 à 100, l’étude dévoile qu’en majeure partie les salariés sont satisfaits par le contenu du travail et le management : l’indice global publié est de 64.

Un vrai signe d’encouragement pour le secteur du BTP, qui se place en tête des secteurs où les salariés y sont le plus heureux et satisfaits du management de l’entreprise. Les salariés lui ont attribués une note approximative de 72.

En deuxième position, on retrouve le secteur public avec une note de 67. Puis, vient le secteur des Services avec une note de 64.

Des tendances qui se dessinent…

La satisfaction des salariés est la plus élevée dans les entreprises pyramidales comme dans les secteurs du commerce et du BTP. Mais elle est moins dominante dans les organisations matricielles.

Contrairement aux idées reçues, le niveau de rémunération impacte peu sur la satisfaction et motivation du salarié.

Ensuite, les rapports entre collègues et l’atmosphère de travail dans laquelle baignent les salariés constituent la principale source de satisfaction et ce, quelque soit le secteur d’activité de l’entreprise.

Etude BVA réalisée auprès de salariés français travaillant dans les entreprises de plus de 200 effectifs  :

http://www.bva.fr/fr/actualites/communiques_de_presse/quel_climat_social_dans_les_entreprises_en_france_secteur_par_secteur.html