Side Menu

 

icone-twitter     icone-facebook     icone-google+     icone-linkedin

 

La promotion interne des cadres

Selon une étude de l’Apec, 43 400 salariés sont devenus cadres par promotion interne dans leur entreprise en 2013. Cela ne représente pas moins de 21% des emplois cadres pourvus.

 

Certains accèdent à ces postes après une période probatoire. C’est le cas pour les diplômés de BTS ou DUT, dans les secteurs de la comptabilité, l’immobilier, les médias ou des activités juridiques notamment. Pour d’autres, ces promotions sont simplement le résultat de politiques de fidélisation des employés, dans un souci de rétention des talents. C’est en particulier le cas pour les entreprises des secteurs de l’hôtellerie, restauration et des loisirs, qui manquent d’attractivité.

 

Business - Präsentation in einem Team

La plupart des cadres promus en interne sont dans la tranche d’âge des 30-45 ans. Une promotion qui arrive donc relativement tôt, en première partie de carrière. Pour les 41% autres restants, ils se répartissent équitablement avec 20% des promus de plus de 45 ans et 21% de moins de 30 ans.

 

La promotion interne est très fréquente dans certains secteurs comme celui de la banque et assurance, avec pas moins de 42% des postes cadres pourvus via la promotion interne. Suivent les secteurs de l’hôtellerie avec 39% et celui des services aux entreprises, avec 38% de promotion interne. Lorsqu’on s’intéresse au critère de la taille des entreprises, on constate que ce sont les petites entreprises qui recrutent le plus en interne : les entreprises avec des effectifs inférieurs ou égaux à 9 salariés recrutent en moyenne à 32% en interne, un pourcentage qui diminue lorsque les effectifs augmentent, pour atteindre 5% pour les entreprises de plus de 200 salariés.

 

Méthodologie : étude réalisée sur un échantillon de  1 120 00 salariés dont 192 000 cadres dans le secteur privé publié en 2014.

Source : « La promotion interne de salariés au statut de cadre : une pratique variable selon l’âge »  par l’Apec.