Side Menu

 

icone-twitter     icone-facebook     icone-google+     icone-linkedin

 

Formation métier vendeur : découvrir la vente

Une formation au métier de vendeur permet de débuter efficacement et sereinement dans le rôle de commercial. Couplée à un training, elle permettra de tester les capacités de vendeur dans des mises en situations réalistes, puis de bénéficier de conseils pour découvrir les points d’amélioration et développer ses qualités relationnelles. Pour bien débuter dans le métier de commercial, il faut savoir :

  • Comprendre les métiers de la vente et leurs enjeux
  • S’initier au fonctionnement des outils du vendeur
  • S’entraîner et apprécier sa capacité à promouvoir des produits ou des services
  • Acquérir les fondamentaux pour débuter une relation commerciale

Une formation pour commercial débutant peut s'axer autour des notions suivantes :

1. Rentrer dans l'univers de la vente, soit :

  • Analyser les différents environnements de la vente et leurs spécificités
  • Identifier les particularités et les enjeux de la vente en BtoB, BtoC
  • Identifier les particularités du e-commerce
  • Vendre un produit, un service quelles différences ?

2. Identifier les acteurs de la vente et leurs relations, à savoir :

  • Comprendre la relation commerciale
  • Distinguer les attentes, les objectifs, les points de vue des acteurs
  • Analyser les enjeux de la relation commerciale
  • Connaître ses produits / services, son marché, ses concurrents
  • Maîtriser l’art de la communication

3. Appréhender la démarche commerciale, c'est-à-dire :

  • Identifier les différentes étapes de la vente
  • Savoir établir le contact et démarrer un entretien
  • Découvrir la demande, les besoins et les motivations du client
  • Argumenter et transformer les objections en appui
  • Négocier et savoir conclure au bon moment

4. Enrichir sa posture commerciale, ou autrement dit :

  • Déterminer son aptitude et ses capacités relationnelles à la vente
  • Identifier les qualités requises pour exceller dans la vente
  • Définir ses points forts et ses axes d’amélioration
  • Optimiser son savoir, son savoir-faire et son savoir-être