Side Menu

 

icone-twitter     icone-facebook     icone-google+     icone-linkedin

 

Formation pour renforcer et dynamiser le rôle de contributeur

La formation renforcer et dynamiser son rôle de contributeur apprend certaines aptitudes sont nécessaires dans un groupe comme l’assertivité, l’écoute active, la gestion du temps et la connaissance des différents acteurs et de leurs systèmes de valeurs.

Les compétences clés  pour parvenir à renforcer et dynamiser son rôle de contributeur sont :

  • Comprendre les spécificités du projet et du contributeur
  • Gérer les enjeux multiples des parties prenantes
  • Communiquer sur les avancées et mettre en place les actions correctives nécessaires
  • Gérer les contraintes entre le manager hiérarchique et le chef de projet

Le travail d'apprentissage consiste à :

1. Comprendre la spécificité du projet, soit comprendre :

  • Les différences entre projet et opération/fonction
  • Les différents types de projet et d'organisation
  • La place du projet dans la stratégie de l'entreprise
  • Les rôles et missions des contributeurs

2. Identifier les parties prenantes du projet, c'est-à-dire :

  • La matrice pouvoir-intérêt
  • La place du contributeur dans les parties prenantes
  • Les enjeux, besoins et exigences des parties prenantes

3.  S'approprier le fonctionnement en équipe projet, autrement dit : 

  • La transversalité du projet : conséquences sur le fonctionnement de l'équipe et du contributeur
  • Les règles de fonctionnement d'une équipe projet
  • La fiche de mission du contributeur
  • La responsabilité du contributeur dans la réussite du projet

4.  Développer son assertivité de contributeur-projet, ce qui consiste à :

  • Comprendre les différents modes de communication
  • L'assertivité comme booster de l'efficacité du contributeur
  • Dire non factuellement et chercher de solutions
  • Le I-message : faire une demande, trouver une solution

5.  Communiquer pour savoir donner et recevoir du feedback, et maîtriser :

  • Les enjeux de la communication dans la gestion de projet
  • L’écoute active : valider la compréhension et démontrer son intérêt
  • Réunions spécifiques du projet : les revues
  • La mise à jour du plan de communication du projet

6.  Maîtriser la place de la négociation,  à savoir :

  • Les positions en négociation
  • La négociation : les moyens… pas les objectifs
  • Les étapes d'une négociation raisonnée