Side Menu

 

icone-twitter     icone-facebook     icone-google+     icone-linkedin

 

Formation : comment gérer son stress ?

Avant un grand évènement, il est assez commun de ressentir un certain stress. Les symptômes sont divers, et de gravité variable : agressivité ou renfermement, susceptibilité exacerbée, état de fatigue, allergies cutanées, tachycardie… Peu importe la cause, la sensation de stress n’est jamais très agréable. Cependant, le stress n’est pas forcément négatif : aussi incommodant que ses effets puissent être, le stress est un mécanisme qui prépare à une concentration et une imprégnation importante. Le problème se pose seulement lorsque l’on se laisse submerger par le stress. Dans ce cas là, il peut engendrer irritabilité, baisse de moral, et au pire des cas, la perte de ses moyens…

 

Equilibrist businessman

 Eviter de stresser relève d’une grande maîtrise de soi, cependant, nous pouvons apprendre à gérer notre stress pour mieux le vivre, et surtout en garder le contrôle. Voici quelques règles à appliquer pour vous aider contenir votre stress quelle que soit la situation.

 

 

  • Apprendre à lâcher prise sur les problèmes

 

Si vous n’avez aucune emprise sur la situation, si vous n’avez pas la possibilité d’intervenir pour faire évoluer les choses, il ne vous reste qu’une seule option : lâcher prise. Il est inutile d’angoisser lorsque la résolution d’un problème ne dépend pas de vous : cela ne fait rien avancer, et vous ne vous sentez pas serein. Apprenez plutôt à accepter les évènements en prenant bien conscience que c’est la meilleure option de toute façon. Vous économiserez ainsi votre énergie à des fins plus positives.

  • Exprimer vos difficultés sans tabou

 

Parler de ses angoisses permet de diluer leurs effets.  Le fait de pouvoir exprimer ses peurs est positif pour vous : outre les conseils rassurant que vous allez récolter, vous retirerez un certain réconfort à vous confier, et relâcherez un peu de pression.

 

  • Relativiser les risques d’échec

 

 Au pire, qu’est ce qu’il pourrait bien vous arriver ? On joue rarement sa vie, et cependant on stresse souvent pour des petites choses qui, avec le recul, ne sont ni fondamentales dans notre vie, ni à lourdes conséquences pour la suite. Pour notre bien-être, il est nécessaire d’apprendre à relativiser l’importance des choses et la portée de nos échecs.   

 

  • Rentabiliser les temps morts

 

Ce qui accentue la montée du stress, c’est l’attente.  Les temps morts ouvrent le champ à toutes les  spéculations et à l’imagination de scénarii de plus en plus angoissants… Pour éviter de broyer du noir, sortez de l’attente passive et occupez-vous ! Utilisez votre temps pour avancer dans vos tâches, ou répondre à vos mails, ou programmer votre prochain week-end. Ou bien prenez une pause sensorielle, et essayez de faire le vide si vous n’avez pas matière à vous occuper sur le moment!

 

  • Pratiquer une activité physique régulière

 

rugby mélée

Le sport est bien connu pour son action antistress. La pratique sportive active la libération  d’hormones endorphines qui contrent les effets du stress. Rien de tel qu’une bonne heure à se dépenser physiquement pour se vider l’esprit, et se remettre en forme. Vous en tirerez ainsi un bénéfice physique et mental.

 

N’hésitez plus à rompre avec vos habitudes pro-stress. Le pas le plus difficile est la prise de conscience que vous pouvez maîtriser vos émotions.  Sortir de son état de passivité est la clé pour prendre le contrôle sur votre stress. Vous pourrez difficilement l’éradiquer totalement, mais appliquer ces conseils vous sera utile pour diminuer votre stress et ses effets sur votre santé et votre mental, notamment si vous êtes régulièrement confronté à des évènements stressants dans votre quotidien. Donc prenez-vous main et apprenez à relâcher la pression !