Side Menu

 

icone-twitter     icone-facebook     icone-google+     icone-linkedin

 

Financer sa formation

Tout au long de sa carrière professionnelle tout le monde est amené un jour à se former, enrichir ses compétences ou même à changer de métier. Pour financer sa formation, plusieurs possibilités existent selon sa situation professionnelle, c’est pourquoi il est important de faire le point avant de commencer.

 

Pour les salariés

Le plan de formation de votre entreprise Tout salarié ayant plus d’un an d’ancienneté au sein de l’entreprise peut demander à son employeur de prendre en charge sa formation. Sa demande si elle est acceptée, engage l’employeur à prendre en charge les coûts de la formation.

– Le Droit Individuel à la Formation (DIF) Le droit individuel à la formation est un dispositif financé par l’entreprise sur le budget de formation, permettant aux salariés d’acquérir du temps de formation. Dès un an d’ancienneté, les salariés en CDI peuvent utiliser leurs crédits d’heures de formation, avec l’accord de leur employeur, afin de développer leurs compétences.

– Le Congé Individuel de Formation (CIF) Le congé individuel de formation permet aux salariés de suivre une formation de longue durée pour se qualifier, évoluer ou se reconvertir. Ce dispositif est indépendant du plan de formation et est à la demande du salarié qui doit de son côté, justifier de 24 mois d’expériences professionnelles (consécutives ou non) dont 12 dans l’entreprise actuelle. La demande doit se faire auprès de l’employeur puis après son accord, il faut alors contacter des organismes paritaires agréés par l’Etat le Fongecif ou l’Opacif. Ces financeurs décideront du taux de prise en charge de la rémunération durant la formation ainsi que le montant de la participation aux frais de formation.

 

Pour les demandeurs d’emploi

– Pôle emploi Plusieurs aides financières existent pour les personnes en recherche d’emploi, notamment par le biais du Pôle Emploi. Prendre rendez vous avec un conseiller Pôle Emploi est préférable puisqu’il vous renseignera sur la prise en charge, la rémunération durant le stage, et vous informera des conditions d’ordre administratives.

– Structures locales Renseignez-vous auprès de la Mairie de votre ville, les Conseils Général et Régional dont vous dépendez. Ils offrent parfois des aides importantes pour la formation.

– Organisations publiques La Caisse d’Allocations Familiales, La Caisse de Retraite ou l’Association pour la Gestion des Fonds pour l’Insertion Professionnelle des Handicapés disposent également de fonds pour la formation. Ils peuvent ainsi offrir une aide complémentaire.