Side Menu

 

icone-twitter     icone-facebook     icone-google+     icone-linkedin

 

Evaluer la performance d’une équipe agile

 

Les performances de l’équipe s’avèrent être mieux considérées que les performances individuelles dans l’entreprise agile. Mais comment évaluer cette performance sur une entité non homogène ?

Certains proposent de mettre en place des métriques clairement identifiées selon des critères précis du comportement et de la méthodologie de travail. Le Feedback est également un outil non négligeable (voire essentiel) de cette évaluation. Qui dit évaluer la performance, dit rétrospective des tâches effectuées et la manière dont elles ont été réalisées.

 

 

Évaluation des performances professionnelles et humaines

 

Mettre en place des métriques d’évaluation selon des critères prédéfinis semble être la meilleure solution à employer. Plusieurs facteurs sont à prendre en compte dans l’entreprise agile. On peut ainsi étudier les variations de la productivité de l’équipe, leur temps de travail fourni et les résultats obtenus, quels problèmes rencontrés, leur récurrence, etc.

 

En plus des différentes mesures de la performance professionnelle chiffrable, l’investissement humain est également évaluable.

Plusieurs qualités peuvent être prises en compte, notamment le niveau d’auto-organisation, la confiance que s’accordent mutuellement les membres de l’organisation, l’entraide, le niveau du moral des collaborateurs ou encore la recherche de consensus.

Le taux d’absentéisme est un facteur clé de l’analyse de l’implication tout comme les enquêtes sur le désir d’amélioration (individuel et collectif) des salariés.

 

 

Utiliser le Feedback pour évaluer cette performance

 

L’agilité fonctionne de manière rétroactive, les évaluations et les feedbacks doivent être récurrents pour suivre un axe de développement pertinent. Ces évaluations ont lieu plusieurs fois par an, on considère qu’un minimum de 3 expertises sera efficient pour une plus grande performance.

Sans qu’elles soient considérées comme une analyse officielle, ces évaluations varient en fonction des buts recherchés. Elles prennent alors plusieurs formes et découlent d’objectifs précis pour l’équipe.

Généralement validées du haut vers le bas, c’est-à-dire hiérarchiquement, l’entreprise agile souhaite repositionner la gestion des performances afin qu’on n’évalue plus l’individu avant le collectif. Elle met l’accent sur l’effort collectif et collaboratif non pas sur les records personnels.