Side Menu

 

icone-twitter     icone-facebook     icone-google+     icone-linkedin

 

Concilier sa vie professionnel et sa vie privée

Selon une étude menée par la SQVT (Semaine pour la Qualité de Vie au Travail), concilier sa vie professionnelle et sa vie privée constitue une préoccupation importante pour 99%  des salariés français.

Pour 75% d’entre eux, la compatibilité de leur offre leur emploi avec leur vie privée représente un critère primordial d’évaluation de l’attractivité d’un poste et contribue de manière essentielle à leur satisfaction personnelle, au-delà de la reconnaissance au travail (52%), l’autonomie (52%), et les perspectives d’évolution (49%).

Business People Walking in Subway

L’équilibre entre vie privée et vie professionnelle est un objectif jugé facile à atteindre par 76% des salariés interrogés. Pour les 24% restant, cet objectif est difficilement atteignable pour des raisons liées à leurs horaires de travail, et en particulier pour ceux travaillant à un régime de 40h par semaine, qui sont 37% à faire ce constat.

Parmi les difficultés résultant de l’incompatibilité entre leur vie professionnelle et leur vie privée, la première citée est celle d’accomplir les formalités administratives personnelles, dans 57% des cas. 51% des interrogés rencontrent des difficultés à trouver du temps pour leur vie sociale. La vie familiale reste un enjeu majeur de l’harmonisation entre la vie professionnelle et la vie privée. Pour 55% des salariés, leur travail les empêche de s’occuper de leurs enfants comme ils le désireraient.

71% des interrogés pensent cependant que cet équilibre bénéficierait autant à leur entreprise qu’à eux-mêmes. En effet, l’épanouissement qui découle de l’équilibre entre la  vie professionnelle et la vie privée des employés diminuerait leur stress pour 53% des salariés. Par ailleurs, l’efficacité des employés au bureau serait renforcée pour 40% d’entre eux.

Source :

Etude menée par l’Anact dans le cadre de la qualité de vie de vie au travail (SQVT) de cette année.

Méthodologie :

Un sondage en ligne a été soumis à 267 000  salariés actifs et occupés âgés de 18 ans et plus, échantillon issu du panel TNS Sofres, en France. 1026 réponses ont été exploitées.