Side Menu

 

icone-twitter     icone-facebook     icone-google+     icone-linkedin

 

Droit à la formation : quelles entreprises y recourent le plus ?

Malgré les politiques adoptées pour améliorer l’accès à la formation, l’investissement de certaines entreprises dans ce domaine ne semble pas être à la hauteur espérée… et cela concernerait surtout les petites entreprises.

Le droit à la formation dans les TPE et PMEDroit à la formation

En effet, selon une étude publiée par le Centre d’études et de recherches sur les qualifications (Céreg), les salariés des petites entreprises profitent le moins au droit à la formation :

  • Seulement 27% des salariés des petites entreprises ont suivi une formation
  • la proportion est de 42% lorsqu’ils travaillent dans les entreprises de 50 à 249 salariés
  • et 56% au delà

La politique de recours au droit à la formation n’est pas « homogène » dans ces petites entreprises.  Céreg identifie différents profils parmi les entreprises de 10 à 49 salariés :

  • 28% de ces petites entreprises sont « non formatrices » et concernent surtout les secteurs du bâtiment et de l’hôtellerie-restauration où aucun salarié n’a été formé
  • Ensuite 32% sont des entreprises « peu formatrices » : seulement  un quart de leurs salariés ont été formés
  • 28% possèdent une  « politique structurée » et s’intéressent au « recueil des besoins » de leurs salariés
  • Le  4ème profil (6%) se caractérise par une intégration complète de la politique de formation dans la gestion des ressources humaines
  • Le 5ème profil (6%), est celui qui forme le plus et concerne en particulier le secteur tertiaire  (54% des employés formés)

Comment expliquer le manque d’intérêt pour la formation de certaines entreprises ?

D’après l’étude, ce sont les salariés des  secteurs du bâtiment et de la restauration qui profitent le moins de leur droit à la formation. Les entreprises justifient cette carence le plus souvent par l’absence de besoins :

  • 80% pensent que les compétences et les qualifications de leurs salariés sont suffisantes.
  • 63% estiment avoir déjà recruté les profils requis

Étude menée en 2012 par le Céreq auprès de 5 400 entreprises de plus de 10 salariés, sur leurs actions menées en 2010 : http://www.cereq.fr/index.php/actualites/Variete-des-politiques-de-formation-continue-dans-les-petites-entreprises