Side Menu

 

icone-twitter     icone-facebook     icone-google+     icone-linkedin

 

Ces cadres insatisfaits qui restent à leur poste

Pas moins de deux cadres en activité sur cinq envisagent de changer d’entreprise, selon une étude de l’ifop pour Cadremploi.

 

S’ils ne souhaitent pas tous changer d’entreprise, ils sont 60% à souhaiter suivre une formation en vue d’acquérir de nouvelles compétences dans leur domaine d’activité.  D’autres ont simplement le désir de changer de secteur d’activité, à hauteur de 34%.  On recense cependant 32% des interrogés à souhaiter changer de profession, et 29% envisagent de suivre une formation à cette fin.

 

Frustrated colleagues playing at conference call

Une grande partie des cadres dit rester ouverts aux diverses opportunités. Ils sont 45% des interrogés à être dans ce cas. A l’opposé, 39% disent vouloir rester dans leur entreprises, et  parmi ceux-ci on peut noter que 63% des cadres de plus de 15 ans d’ancienneté ont répondu favorablement, tout comme 56% des interrogés de 50 ans et plus. Les secteurs en difficulté ont naturellement un taux de rétention plus élevé, c’est notamment le cas pour le secteur du BTP avec 49% de cadres souhaitant rester dans la même entreprise.

 

Toutefois, seulement 29%  des interrogés  sont passés à l’acte et ont postulé à une ou plusieurs offres d’emploi, et 25% sont allés jusqu’aux entretiens.  Parmi ceux ayant passé des entretiens, ils sont 31% à avoir refusé une proposition de poste et 33% à ne pas en avoir obtenu. Les motivations principales de refus sont en premier lieu le niveau de rémunération trop faible, et en second lieu le manque d’attractivité du poste.

 

 Méthodologie : l’étude réalisée par l’Ifop pour Cadremploi,  sur un échantillon de 1000 cadres en février 2014.

Source : Baromètre sur le regard des cadres sur la situation de l’emploi  de Cadremploi – Vague 12